top of page

Réveil en douceur ou comment retrouver du tonus après un long endormissement...




Vous le sentez ?

Il pointe un peu son nez, quelques jonquilles, fruitiers en fleurs, le gazouillis joyeux des oiseaux au réveil. La pluie, le froid insistent, le ciel se pare d'un gris sombre nuageux. Il a beau faire ! Le printemps est de retour, sur la pointe des pieds, il s'installe.

 

Après un rude hiver, le corps endolori, la soif de repos et de délassement a peu à peu cédé la place à une petite lueur de vitalité. Impatiente de voir grandir cette petite flamme, j'ai parfois senti du découragement, après tant d'énergie à prendre soin de moi cet hiver, de constater cet état récurrent de fatigue.

 

J'apprécie alors d'observer ce qui me nourrit, me rebooste, équilibre cet état de plomb et le transforme en légèreté et joie.

Cette transformation m'informe que mes besoins profonds sont satisfaits.

 

Un récent réveil est arrivé avec la reprise des stages de formations de formateurs CNV-H ,et j'en suis ravie. Je me sens aussi reboostée lors de l'animation des ateliers de Communication Consciente et Bienveillante : les jeux de rôles, l'écoute empathique, la danse sur la marelle et autres exercices d'intégration de "l'art de la relation à soi et à l'autre" sont des supports qui nourrissent le jeu, la créativité, l'apprentissage, le partage et la bienveillance. Plus loin, c'est le besoin de sens que je ressens, celui de relier des êtres humains dans le respect mutuel, qui m'anime si profondément.

 

Enfin, je me régale à animer le jeu du Tao : observer les liens qui se créent entre les participants, les synchronicités des informations apportées par le jeu et l'Oracle, la satisfaction de voir chacun-e repartir avec une action concrète et un partenaire de chemin, je trouve ça tellement chouette !

Ce jeu contribue à l'entraide, la connexion et l'interdépendance... des valeurs que j'aspire à vivre au quotidien. 


Il est une pratique que je fais lorsque j'identifie un besoin important pour moi : comme s'il s'agissait d'une crème glacée ou d'un bain au soleil, je goûte ce besoin comme s'il était pleinement satisfait au moment présent - même s'il ne l'est pas.

Prenons par exemple un des besoins que j'ai cité : la connexion.

Hé bien, je fais comme si je vivais cette connexion maintenant et je reste présente à ce qui se manifeste dans mon corps : ressentis, perceptions sensorielles, images...

Je me nourris de cette énergie de vie qui me remplit. Finalement, une action juste peut émerger de ce bain vital.

Vous tentez ?



 

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page