top of page

J'ai commencé à avancer le jour où...

​J'ai commencé à avancer le jour où j'ai su demander de l'aide.

Il m'a fallu du temps pour comprendre que nous étions des êtres de relation et que c'était par elle que je pouvais me transformer. Il m'a fallu des années pour m'ouvrir à quelqu'un qui savait m'accepter comme je suis, m'écouter pleinement, avec tous ses sens, son intelligence, sa bonté.

Il m'a fallu du temps aussi pour accepter de me regarder avec la même compassion.


Dans cette présence ouverte, je peux laisser libre cours à mes paysages intérieurs qui s'explorent, se découvrent, évoluent au fil des saisons. Je développe peu à peu la présence à moi-même, et la beauté intérieure surgit de ce regard d'accueil.

Je me laisse surprendre par le déploiement de l'ETRE.

A force de me perdre, j'ai trouvé mes propres sentiers, j'ai osé de nouveaux itinéraires, qui m'emmenaient au plus près de moi et plus profond encore.

Accompagner, s'accompagner, c'est un voyage passionnant sur des terres inexplorées parfois arides, parfois sauvages, souvent tendres et émouvantes.

Chaque fois différentes.


De paysages en paysages intérieurs, j'ose m'aventurer à présent parce que j'ai la confiance de retrouver une source sûre d'eau fraîche qui ne tarit pas. Quelque part, au fond de moi.

J'accueille le chemin singulier d'autres voyageurs de passage, et j'offre l'ouverture et la curiosité renouvelée de ce qui peut se révéler au détour d'un virage. Je développe la confiance du marcheur assidu qui apprend que tous les chemins rapprochent davantage de soi-m'aime.





9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page