top of page

Focusing #1 Qu'est-ce que le Focusing ?

Dernière mise à jour : 19 avr. 2022

Difficile de décrire ce processus, pourtant si naturel, mis en lumière par Eugene Gendlin dans les années 70.


Vous connaissez certainement cette sensation de "j'ai-dû-oublier-quelque-chose-mais-je-ne-sais-pas-quoi" en partant de chez vous ; ou bien "je me sens tendue quand je pense à cette personne ou à cette situation"? Ce ressenti corporel, appelé "felt-sense" par Eugene Gendlin est à l'origine du Focusing. Combien de fois dans ma vie me suis-je retrouvée avec ce sentiment vague, presque indescriptible, face à un problème, une situation, une personne ? Combien de fois lui ai-je tourné les talons pour aborder "ce qui fait tension" selon des approches bien rodées, bien qu'inefficaces : tenter de comprendre, d'analyser, de m'en échapper, de moraliser ou de juger mon comportement et celui des autres ?


Le Focusing est une manière plus directe, plus sensible, très subtile, d'aborder nos problèmes en passant par un chemin peu emprunté, à chaque fois nouveau.. Je vous propose de décrire cette démarche, qui démarre pour moi par "tenter de rester avec, ne pas essayer de comprendre."


Ainsi, au lieu de tourner dans ma tête des solutions ou de m'essayer à des interprétations erronées ou hasardeuses, je reste au contraire avec ce sentiment vague et flou, pour en faire connaissance. J'ose avancer dans une zone inconfortable au départ, dont je n'imagine pas la sortie : une sorte de "brouillard" devant moi. J'accepte de ne pas en connaître l'issue, j'abandonne mes a-priori, tout mon savoir dessus, mes espérances comme mes raccourcis habituels. Voici un exemple pour illustrer : "Je viens d'apprendre une nouvelle qui remet complètement en cause ma situation professionnelle. Je me sens tourmentée par cette situation inattendue...ça brasse...c'est lourd...c'est difficile à saisir mais je sens comme un noeud dans mon estomac..."


Je m'approche de plus en plus près de cette sensation corporelle , je la saisis de manière symbolique (image, forme, saveur, mots...). "Quand je reste avec ça, ça prend la forme d'une rose cramoisie, comme un bouton de tiroir qui appuie sur mon plexus...et je sens comme un trou en dessous qui brûle alentours...c'est ça, ça brûle !"


Je la laisse résonner - comme en musique, je laisse résonner une note et je vérifie que l'accord est parfait : mon corps m'indique que la forme est juste par un léger "shift", un soupir, un apaisement qui me dit "oui, c'est bien ça". Je peux ainsi interroger cette image qui s'offre à moi, lui parler comme à un invité venu me rendre visite par surprise : "Qu'as-tu d'important à me dire, que je ne connais pas encore ?" "C'est plein d'amertume, ça a envie de crier : "Ils vont encore m'empêcher de vivre!" (soupir)"


Un mouvement intérieur peut se faire, un souvenir remonter, quelque chose m'indique une direction : une phrase, des mots surgis du fond de mon être. Je sens que c'est bien cela, je me sens touchée de l'intérieur. Le message peut alors se déployer." Ma poitrine s'ouvre...On dirait que ça sonne...ça résonne plutôt fort, comme un cri, comme si on faisait sonner fort un gong ! Quelque chose a envie de se faire entendre !"


Ce message m'éclaire sur le sens de ce ressenti : quelque chose en moi cherche à s'exprimer et il est bon de l'entendre. Le sens corporel se modifie alors, montrant que le message a été entendu. " Et là, il y a comme une tige qui monte, qui passe par mes narines, c'est comme une tige de plante...elle forme une sorte de germe dans mon crâne : ça me rappelle le printemps...quelque chose de nouveau va fleurir...je suis dans une phase de renouveau !..."


Mon sens corporel m'indique une direction, un élan de vie à l'oeuvre . Je me reconnecte alors à une sagesse intérieure, un espace qui connait la direction qui est la mienne.

"Tiens, quelle surprise ! De ce germe est sorti un papillon, transparent et doré, il volette autour, léger, gai. Il me connecte à quelque chose de léger et de "magique" que j'ai en moi...c'est ma créativité, c'est doux de la sentir présente ! "

Je contacte en moi une ressource dont je vais m'imprégner. Ici c'est la créativité. Lorsque je reviens sur le problème initial, il m'apparait sous un autre angle, différent, moins menaçant. Quelque chose en moi a changé qui me fait envisager la situation autrement.

"Je peux m'appuyer sur ma créativité dans cette situation contraignante ! Même si je n'ai pas gain de cause, j'ai en moi des ressources nécessaires pour rebondir !"



Lors des accompagnements individuels, je suis attentive à laisser de la place à ce "felt sense". J'aide la personne à se mettre à l'écoute de ce ressenti, dans le processus de Focusing : quelle forme prend ce "felt-sense" ? Qu'a-t-il à dire ? Quel éclairage nouveau apporte-t-il sur la situation ? Dans cet accompagnement, nous ne cherchons pas à analyser la situation, nous faisons confiance à l'implicite qui s'exprime dans le corps, qui nous connecte à nos ressources profondes.


« Il y a 20 ans, l’idée que l’inconscient est logé dans le corps, entre autres sous forme de malaises et de tensions, avait quelque chose de choquant. Aujourd’hui, il est généralement admis de considérer le corps comme une source d’information et de moteur de changement. Par contre, peu de gens connaissent la façon d’accéder à cette source ». (E.Gendlin)


42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page